Une majorité personnalisable



<a href=

L'absence de majorité absolue à l'Assemblée nationale pour le Président de la République et son gouvernement n'est pas une fin en soit, il est tout à fait possible de gouverner dans cette configuration mais cela comporte des risques. 

En effet, comme le Professeur et constitutionnaliste Derosier l'explique, « Faire une alliance avec les uns un jour et avec les autres le lendemain ne restera pas sans conséquence ». Possible force d’appoint sur certains textes, le groupe LR pourrait voter la réforme des retraites voulue par Emmanuel Macron avec certaines modifications. En cas d’adoption de ce projet de loi, « il sera dès lors beaucoup plus compliqué pour le gouvernement de trouver une majorité à gauche [socialistes ou écologistes] sur un texte portant sur l’écologie par exemple. »

La majorité présidentielle ne pourra pas non plus se tourner vers les extrêmes, « ce serait allumer un bâton de dynamite. »

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site PublicSénat
S’abonner à la lettre d’information
logo blanc